Catégorie : Réseaux sociaux

Local vide de l'INIS

Ma soirée à «Date ton GC» : pigistes, Hydro-Québec et pros des réseaux sociaux.

Se rencontrer « en vrai », entre pros du numérique, ça n’a pas de prix. Surtout si c’est pour parler de sujets aussi importants que l’éthique, l’histoire et les coûts du métier. Mardi dernier, je me suis extirpée de mon canyon (c’est-à-dire mon appartement sur la Plaza St-Hubert en travaux de réfection majeurs des canalisations) pour rejoindre…
Lire la suite

chaises vides dans un café

Un bel exemple de plan média. « L’essentiel de la planification média » par Marc Hamelin.

Dès que j’ai vu qu’un de mes contacts LinkedIn avait publié un guide pratique pour concevoir un plan média, ma curiosité a tout de suite été piquée. C’est le genre d’info que je cherche en tant que gestionnaire de médias sociaux : alors que j’ai eu accès à une vision très moderne du marketing grâce…
Lire la suite

Pige Québec premières impressions d’une pigiste en réseaux sociaux.

Comme toute pigiste en gestion de réseaux sociaux se doit de l’être, je suis toujours proactive dans la recherche de nouvelles ressources pour glaner des contrats. Les algorithmes de Facebook doivent le savoir : ils m’ont fait voir une publicité pour une nouvelle plateforme destinée à la pige. Celle-ci est destinée à faciliter les rencontres…
Lire la suite

Comment sauvegarder et organiser du contenu avec Pocket

Les marque-pages du navigateur web, c’est dépassé. Essayez plutôt d’organiser l’ensemble de vos articles préféré dans une interface conviviale où vous pourrez les classer par mots-clics #.

La modération des commentaires est un défi, mais certaines lignes directrices peuvent vous guider.

Section commentaires : quand faut-il intervenir?

Plus votre entreprise sera présente sur les réseaux sociaux, plus grand sera le défi de gérer les interventions de clients. De nombreux journaux et compagnies ont tenté de régler le problème par des filtres automatisés, par la modération humaine ou en laissant les gens exprimer leur pensée sans le moindre encadrement. À chacun et chacune sa technique favorite. Mais comment peut-on transformer le dialogue avec le lectorat en expérience constructive, tout en évitant les dérapages ?